Mât totémique et sculpture extérieure

J’ai fait beaucoup de recherche sur l’art totémique, j’ai découvert que le mot totem venait de la langue algonquine.  Alors je me suis donné comme but de comprendre cet art pour ensuite la transposer à travers nos histoires.  En 2004 j’ai obtenu une bourse du Conseil des Arts du Canada pour un échange entre artistes autochtones, le but était d’aller rencontrer le maître sculpteur Haïda  Reg Davidson pour en connaitre davantage sur le processus de création et vérifier l’appartenance du mot « totem ».  Selon ses dires le mot « totem » n’existait pas dans la langue Haïda.  Alors pour faire renaître cet art chez nous avec nos histoires j’ai créé un tout nouveau mot  en algonquin pour désigner le genre de sculpture que l’on appelle Mât totémique. Il s’agit de « MITIKMO » signifiant « l’arbre qui nous raconte ». 

© 2017 par Denis Charette Créé avec Wix.com